Le Pool TPV est engagé dans un projet de digitalisation. De quoi s’agit-il ?
Le POOL TPV est l’organe de l’ASAC chargé de la gestion de l’assurance des risques des véhicules terrestres à moteur de transport public de voyageurs classés en catégorie 4 (4A, 4B, 4C) souscrits conformément au tarif officiel en vigueur par ses membres, qui sont des compagnies d’assurance. Le rôle du POOL TPV est de mettre en œuvre toutes dispositions utiles, notamment pour l’amélioration de la qualité de service, des résultats techniques et l’assainissement du risque TPV.
L’atteinte de cet objectif impose d’avoir une bonne interaction entre les compagnies et le POOL TPV. Le mode opératoire actuel, basé sur des déclarations mensuelles de la production et des sinistres, a montré ses limites (lourdeur, lenteur, pénibilité, …). Il était donc indispensable de regrouper tous les acteurs de ce système autour d’une même plateforme. C’est le projet de digitalisation des opérations du POOL TPV qui consacrera le traitement en ligne de la souscription et des sinistres d’une part, et de la gestion de la répartition du risque d’autre part. Il en résultera une plus grande acuité et de meilleurs délais. Ainsi, grâce à la numérisation, les opérations de vente et de service après- vente se feront désormais avec beaucoup de rapidité.
Au niveau du POOL TPV qui est au service des assureurs, ces derniers connaîtront la situation chiffrée de leur activité en quasi temps réel.






Quels sont les enjeux et les objectifs ?





– La mutualisation et l’accélération de la gestion de l’assurance des véhicules TPV,





– la mise en œuvre des bonnes pratiques et la généralisation de la souscription en ligne sur l’ensemble du réseau,





– et le service rapide et efficace aux consommateurs (assurés et bénéficiaires des indemnités).





Au plan technique, de quelle infrastructure vous disposez pour rendre opérante la mutualisation des risques qui est au cœur de ce projet ?
Vous parlez bien de mutualisation : le POOL TPV, c’est 17 compagnies d’assurance IARD qui travaillent sur un produit : l’assurance automobile des véhicules de transport public de voyageurs, par une compensation des risques dans un mécanisme bien arrêté.
Les faire travailler ensemble sur la même plateforme, c’est garantir la disponibilité immédiate d’une information de qualité, rendant possible la gestion de la mutualité. Le principal défi à relever, c’est d’offrir aux compagnies la meilleure accessibilité à la plateforme, en garantissant la performance, l’intégrité, la disponibilité et la sécurité. A cet effet, le POOL TPV a monté un Centre de Traitement Informatique (CTI) dédié, ayant pour socle une infrastructure technique et réseau de dernière génération, sur laquelle tourne le logiciel de gestion intégrée ORASS, qui est utilisé par la moitié des compagnies du marché. Les compagnies membres et leurs Intermédiaires pourront y accéder de façon sécurisée à travers une connexion Fibre Optique à haut- débit. De nombreuses autres applications seront disponibles, notamment la possibilité pour les FMO de contrôler les véhicules avec leurs porta- bles…tout est révolutionnaire.






Pouvez-vous nous indiquer la date de lancement ?
Nous y allons progressivement ; les premiers contrats sortiront le 1er janvier 2020 à 8h00.






En l’état actuel des choses, avez- vous des exemples concrets qui démontrent l’efficacité de ce système dans le règlement des sinistres ?
Oui, le marché du Maghreb, en ce qui concerne toute la branche automobile, et la COTE D’IVOIRE qui a créé le troisième POOL TPV de la zone CIMA.






Un dernier mot ?
En énumérant les différentes mesures à implémenter pour relever le défi de fraude et de non assurance, M. MOULONG, Président de L’ASAC, a notamment cité la « dématérialisation de la souscription en assurance automobile ».
Le projet DIGITALISATION DES OPERATIONS DU POOL TPV vise à transformer cette idée en réalité concrète à l’horizon 2020.
A cette date, les compagnies membres du POOL TPV, qui ont confirmé leur adhésion au projet à la dernière AG, et leur réseau de vente traiteront leurs opérations d’assurance en ligne sur ce système mutualisé paramétré selon les tarifs, règles et instructions en vigueur. Ce rapprochement des acteurs autour d’une même plateforme numérique, construite sur la base des « bonnes pratiques » du métier, est en soi, de nature à apporter plus de qualité, de performance et un meilleur service à tous les acteurs (compagnies) et bénéficiaires (assurés).
Cet important investissement consenti par les compagnies devrait connaitre un bon retour sur investissement.


ASAC. © 2020 By KARBURA S.A.   Conditions d’utilisation et mentions légales